Se réapproprier l’espace public

march2-begles

L’association a fait le choix de faire de la rue son terrain de jeux pour plusieurs raisons. Tout d’abord par ce que les gens ne se déplacent pas ou peu dans les salles, et puis c’est toujours les mêmes. Ensuite parce que la rue, en tant qu’espace public, un lieu qui nous appartient et que nous devons réinvestir pour lui redonner une fonction sociale et politique (la fameuse Agora). Faire de la rue un lieu d’échange et de rencontre tel est l’enjeu.



 

11987082_1630347303890687_3463905843731521020_nEt puis dans la rue on rencontre tout le monde, Monsieur et Madame « Tout le monde » comme on dit. La diversité culturelle et sociale nous permet de sortir de l’entre soi et de nous tourner vers les gens, d’aller à leur rencontre. Travailler dans l’espace public c’est entrer en relation avec un public qui au départ n’était pas venu pour çà (on parle de public non-captif) et dont la participation ou non est libre.