Mobiliser au Sri Lanka

immagine1Le WSU est un syndicat indépendant et légalement enregistré au Sri Lanka (Trade Unions District) depuis 2009. Il a été créé notamment par des membres de Human Development Organization pour répondre à la volonté des communautés des plantations d’être représenté par un syndicat indépendant et apolitique. Depuis sa création, le WSU mène des actions d’information et de sensibilisation des travailleurs sur leurs droits. De manière concrète, WSU anime des temps de formations et de co-éducation avec les travailleurs des plantations et du secteur informel. Le syndicat est présent dans les départements de Kandy, Kegalle, Newera Eliya. Les membres sont principalement des femmes car le syndicat souhaite favoriser la représentation des femmes souvent exclus des cercles de décisions.

La stratégie du WSU s’appuie sur :

  • Une approche par les droits via la promotion des instruments légales au niveau national (code du travail) et international (Conventions et Déclarations des Nations-Unies).
  • Le changement des comportements et des mentalités au sein de la communauté, via la promotion de l’éducation pour tous et d’une culture de la non-violence. Les actions de WSU visent la prise de conscience des communautés de leurs droits et les accompagnent dans leurs revendications.
  • Une approche locale et par la base, WSU soutien et accompagne des groupes locaux (dans chaque plantation) de travailleurs, de femmes ou plus largement de citoyens (Community Based Organization). WSU travaille également en collaboration avec les institutions locales.
  • Le renforcement des capacités des communautés : WSU intègre son action dans une volonté d’appuyer l’autonomie des communautés par le renforcement de la capacité. Cette approche se traduit par la place prépondérante donnée à l’éducation et à la formation.
  • Les campagnes et le plaidoyer : WSU développe des actions de sensibilisation et de plaidoyer à destination des « preneurs de décisions » comme les représentants du gouvernement, des ministères, des autorités locales pour faire reconnaitre et appliquer les droits humains dans les plantations.

uncleWSU est composé d’un staff de 10 personnes, de 20 leaders locaux et d’environ 1000 membres et sympathisants. Le WSU est présidée par Mme Nimalka (présidente de l’International Movement Against Discrimination and Racism), le secrétaire est Mr Sivapragrasam (Directeur de Human Development Organization) et le trésorier est Mr Cyril (Directeur de Human Power Foundation). Les dirigeants sont issus d’organisation de la société civile et des communautés de bases.

Les actions du WSU dans le cadre du projet « Thé Solidaire ? » répondent à l’identification d’un ensemble de problèmes et de besoins exprimés par la communauté des plantations.

Le problème principal est le non-respect des droits humains élémentaires des populations, au premier lieu les droits socio-économiques : le travail, le logement, la santé et l’éducation.

Les objectifs spécifiques sont :

  • Sensibiliser les travailleurs des plantations et du secteur informel sur leurs droits.
  • Renforcer la capacité des leaders communautaires et syndicaux (en particulier des femmes).
  • Accompagner les travailleurs dans leurs revendications.

Sensibilisation des travailleurs des plantations

WSU organisera à partir du mois de juin 2015 des événements de sensibilisation et d’éducation des travailleurs des plantations. Le staff s’appuiera pour cela sur les leaders dans chaque plantation pour organiser des rencontres avec les travailleurs. Ces rencontres sont appelées « Awareness meeting » qui signifie rencontre pour prendre conscience. Elles ont pour objectifs d’informer les travailleurs sur leurs droits comme le droit à l’éducation, au travail, à la santé etc..

Renforcement des capacités des leaders

Pour renforcer les capacités des leaders locaux du WSU mais également d’autres organisations communautaires de bases des programmes de formation seront organisés directement dans les plantations. Ces formations porteront sur le leadership, les droits des travailleurs, les différentes législations du code du travail.

Campagne en faveur des droits humains

Afin d’améliorer concrètement les conditions de vies des populations des plantations de thé, des campagnes en faveur des droits humains seront organisés par le WSU. Les thématiques porteront sur le droit à la terre afin de faire bénéficier les communautés des plantations d’un « lopin de terre » dans la plantation pour développer des potagers et diversifier l’alimentation. Une autre campagne est envisagée pour des salaires décents et en particulier sur leurs cotisations sociales.